Adieu questionnaire de santé pour la moitié des prêts immobiliers !

Le Sénat et l’Assemblée nationale s’apprêtent à enterrer le questionnaire de santé pour les prêts immobiliers.

Une fois la loi votée et promulguée, dès la mi-février, il ne sera plus nécessaire de déclarer ses antécédents médicaux, ses traitements en cours et ses maladies chroniques pour obtenir un crédit. La mesure concerne les emprunts de moins de 200 000 euros par personne dont la fin intervient avant les 60 ans du débiteur. Cela représenterait la moitié des prêts. La deuxième avancée de ce texte qui vise à simplifier l’accès à l’assurance emprunteur concerne le droit à l’oubli.


Il passe de 10 à 5 ans pour les personnes ayant eu un cancer ou une hépatite C.


Dernière bonne nouvelle, députés et sénateurs ont fini par se mettre d’accord. Vous n’aurez plus à attendre la date anniversaire de votre contrat d’assurance emprunteur pour faire jouer la concurrence. À partir du 1er juin 2022 pour les nouvelles souscriptions et du 1er septembre pour les autres, vous pourrez changer d’assureur à tout moment.


Source : LeMonde

Posts récents

Voir tout