La fin des chaudières au fioul, c’est pour bientôt !

Le décret est paru le 6 janvier et il entrera en application dès le 1er juillet 2022.

À partir de cette date, tous les équipements permettant de produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire devront respecter un niveau d’émissions de gaz à effet de serre inférieur à 300 g de CO2eq/kWh.


Concrètement, cela signifie qu’il ne sera plus possible d’installer une chaudière fioul ou au charbon, ni lors de la construction, ni pour remplacer un autre appareil.


Tant que la vôtre fonctionne, vous pouvez continuer à l’utiliser sans changer de combustible. Mais lorsqu’elle tombera en panne ou quand vous voudrez en changer, il vous faudra la remplacer par une solution autorisée, comme une pompe à chaleur électrique.


Vous pourrez pour cela compter sur l’aide financière de MaPrimeRénov ou des certificats d’économie d’énergie (CEE). Pragmatique, le gouvernement a d’ores et déjà annoncé que des dérogations s’appliqueraient pour les ménages qui ne peuvent changer de mode de chauffage sans entreprendre d’importants travaux dans leur logement.


Source : Capital