Zoom sur le : JUJU HAT


Juju hat rose sur mur en pierre
Le Juju Hat de notre agence

À l’origine, le Juju Hat n’est pas une décoration ! C'est une coiffe cérémoniale.


Au Cameroun, c’est la coiffe en plumes que portent les chefs lors des cérémonies.

À Bali, le Juju Hat se compose généralement de plumes et de coquillages.


Uni ou coloré, sobre ou vitaminé, il est aussi volontiers utilisé en guise de déco murale. Porté par la tendance ethnique chic, il s’est petit à petit glissé dans nos intérieurs, auxquels il apporte une note gaie et dynamique.



Entièrement paré de plumes, le Juju Hat affiche un style aérien, délicat et un brin précieux. Il produit ainsi un sublime contraste dans un intérieur contemporain, en particulier si les murs s’habillent d’un revêtement mural brut comme la pierre.


Un petit peu d'histoire !
Juju Hat sur la t^te d'un chef de tribu camerounais.
Exemple de Juju lors d'une cérémonie

Comme la plupart des arts bamileke, les chapeaux Juju (ou Tyn, comme on les appelait à l'origine) sont créés spécifiquement pour être utilisés lors de festivals ou de cérémonies.

Le roi ou le "chef" est assisté par un comité d'hommes. Chaque membre de ce conseil est connu pour avoir apporté richesse et distinction à son État. Ces responsabilités peuvent être militaires, économiques, juridiques ou autres.


Tous les deux ans, sont organisés des réunions spéciales au cours desquelles la richesse du roi est affichée. Lors de ces cérémonies, les membres du comité et leurs disciples enfilent des masques adaptés à leurs sociétés. Les plus vénérés d'entre eux, les masques d'éléphant et de léopard, ne sont réservés qu'au roi et aux membres des Kuosi et des Kemdje, deux sociétés guerrières. C'est avec ces masques que les chapeaux Tyn ou Juju sont le plus souvent vus, bien qu'ils soient parfois également portés seuls.

 
Envie d'un Juju ?

Contacter : "yousrasalamatou" directement sur Instagram.



Source : 20Minutes, aphrochic